[./taennchel_debut.html]
[./taennchel_avant_l27histoire.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Les rochers
Cette galerie de photos présente les rochers les plus caractéristiques du Taennchel. Cette présentation débute au Taennchel antérieur, à l’endroit où commence le mur païen. De nombreuses légendes, mêlant géants, fées, esprits, se rattachent à ces rochers. Même Noé aurait amarré son arche au rocher des anneaux. Il est difficile, aujourd’hui, de définir dans quelles origines, ces légendes prennent leurs sources. La connaissance d’une mer intérieure, recouvrant l’Alsace il y a quelques milliers d’années, n’y est pas étrangère. De même, l’édification des énormes masses rocheuses au Taennchel ne peut être que l’oeuvre de géants, de cyclopes...
Rocher à la paix d’Udine
Sur ce bloc rocheux, des révolutionnaires ont gravé le 22 brumaire de l’an VI ( 12 novembre 1797 ), une inscription en souvenir du traité de Campo Formio  signé dans le canton d’Udine entre la France et l’Autriche à la suite des campagnes victorieuses de Napoléon.
Le rocher de la garde ( wachfelsen ) est une étrange formation rocheuse située sur le mur païen que l’on aperçoit au fond.
Le rocher abri est entouré d’un muret de pierres sèches qui remonte à la nuit des temps.
Le rocher pointu ( Spitzigfelsen ), imposante masse rocheuse a aussi été baptisé " le sanglier assis".
Le rocher des titans est un dédale de blocs situé à l’arrière du rocher pointu
La nécropole doit son nom à la forme des rochers qui rappelle les tombes mérovingiennes.
Le rocher du solstice fut appelé jusqu’à un passé récent , et depuis 1933, Wasserfelsen ( rocher de l’eau). Avant cette date il s’appelait rocher du corbeau  ( Krappenfelsen ).
Le rocher des géants forme l’angle entre les crêtes Sud-Nord et Nord-Ouest. De nombreuses cupules se trouvent sur le dessus du rocher.
La pierre des cordonniers est appelée ainsi car ces blocs rocheux rappellent l’outillage du cordonnier.
Au rocher des reptiles, plusieurs rochers rappelle la forme de sauriens. Le rocher sur la photo est le rocher du crocodile. A l’arrière de celui-çi s’ouvre un point de vue grandiose sur les Vosges du Nord.
Le Rammelfelsen fait partie de l’immense barrière rocheuse vers le Nord-Ouest.
Les trois petites tables, prêtes pour recevoir le repas des géants.
Le rocher des anneaux est également appelé les trois grandes tables. Un anneau en fer fut scellé au sommet d’une roche en 1879 en souvenir de Noé et 2 autres au début du XX siècle.
La fosse aux ours est un dédale de rochers qui servit certainement de piège pour attraper des animaux sauvages dont l’ours qui vivait dans ces lieux au moyen-âge.
La source des esprits est une étroite galerie de quelques mètres qui s’enfonce dans le Taennchel.
Le Langfelsen sur le flanc Sud-Ouest s’ouvre sur la vallée de la Grande Verrerie.
Egalement en contrebas sur le flanc Sud-Ouest, l’impressionant rocher du corbeau possède une cavité où a été placé une Vierge
La souce du corbeau est aménagée d’une fontaine où l’eau pure et cristalline du Taennchel se déverse dans un bac en grès.
En contrebas du rocher des géants, se trouve l’abri russe qui servit de refuge aux partisans pendant les périodes de conflits.
Le Kleinfels, éperon rocheux près de l’abri russe, se trouve à l’autre bout du mur païen. A l’arrière-plan, on aperçoit la crête Nord-Ouest du Taennchel.
La roche des fées est constituée de blocs séparés par une profonde crevasse. On raconte qu’à cet endroit, une immense passerelle en grès reliait la montagne du Chalmont en face en enjambant la vallée.
Le Reinolstein se trouve à la fin du plateau culminant. Son nom vient peut être d’un seigneur des Ribeaupierre dont ce rocher marque la fin d’une partie de la forêt seigneuriale.
Le Rammelstein est le point culminant du Taennchel situé à 988 m. Cet endoit sur le plateau culminant n’est pas un rocher en particulier mais un lieu plat.