[./pages/taennchel_debut.html]
[./pages/taennchel_les_celtes.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Les pierres demi-circulaires dressées du Taennchel
L’environnement si particulier du Taennchel dû à ses formations rocheuses prête à la réflexion quant à son occupation. Il est tentant d’imaginer l’établissement en ces lieux de diverses tribus au fil de l’Histoire. Mais la difficulté principale consiste à identifier des éléments mis en place par l’homme dans tout ce dédale de rochers.

La découverte récente de pierres demi-circulaires érigées par l’homme sur le Taennchel confère donc une nouvelle dimension à ce massif.
Les trois pierres  identifiées à ce jour sont édifiées sur le plateau sommital du Taennchel non loin de la rupture de pente en trois endroits distincts. L’intervention humaine quant à la mise en place de ces trois éléments est incontestable. Pour l’une d’elle, la plus grande, l’emplacement de sa taille en position couchée est encore reconnaissable de nos jours. Puis elle a été posée en équilibre en la faisant basculer. Les deux autres ont été plantées dans le sol comme un menhir.

Pour essayer de cerner les fonctions de ces pierres, il faut imaginer le Taennchel partiellement ou totalement déboisé. La forme demi-circulaire peut être mis en rapport avec la forme des astres (soleil et lune) au levé et au couché. Dans les fondements de toutes les civilisations anciennes, le rapport avec les astres et les cieux reste un élément-clef.
Ces pierres peuvent remplir plusieurs fonctions, la plus simple, celle du marquage d’un territoire allant vers la plus complexe, par exemple celle d’horloge solaire.
La datation n'est pas aisée mais il semble qu'elles soient très anciennes, bien avant les Celtes. Les investigations sont en cours.
  
Pierre demi-circulaire plantée dans le sol
près du rocher des géants
Ensemble de 2 pierres, l'une demi-circulaire, l'autre triangulaire et se faisant face plantées dans le sol près du rocher des Partisans
Pierre de forme plus complexe posée sur un rocher et pesant près de 6 tonnes près du rocher pointu. Les traces de sa taille sont encore visibles à l'arrière.
Les membres du cercle historique de Ribeauvillé prennent connaissance de ces éléments à l'automne 2010.